[Exhib] Flashing de masse à Vaison

Nous voulons découvrir des endroits que nous n’avons jamais visités. A la base nous pensons aller à Pont St Esprit, que nous avions trouvé sympa en revenant du Ran du Chabrier en juin dernier, mais après lecture on a l’impression qu’il n’y a pas grand chose. M. Sirban propose d’agrémenter l’exposition de Vaison-la-Romaine de trois sexes.

Nous partirons tôt le matin pour y passer la journée. Nous connaissons Vaison-la-Romaine avec sa triste réputation d’inondations, et nous avons choisi d’y aller du jour au lendemain. Nous n’avions pas le temps d’étudier. A l’office de tourisme, on nous a dit qu’il faudrait environ cinq heures pour visiter les deux sites romains : Puymin et La Villasse. Il y a aussi une cité médiévale, un monastère, des thermes… Nous conseillons en fonction de la réalité du terrain. Nous n’aimons pas nous précipiter. Pire, nous reviendrons y passer la nuit, car c’est sympa aussi de découvrir les alentours ! Nous commencerons les visites vers 10h30 après un court repos dans les toilettes turques de la ville. Nous entrons dans le premier site antique de la ville. Il y a du monde sur le chemin, surtout des grands-parents ! Certes, la fin septembre est souvent populaire parmi les touristes plus âgés. Les expos que l’on croyait calmes comme celle de Cucuron (voir article) le seront beaucoup moins. Mieux encore, plus excitant. On commence par le site de Puymin et la Maison de l’Apollon Lauré. C’est une immense demeure de 2000 m². Le plan permet de comprendre l’agencement des pièces : bains privés, cuisine, bureau, toilettes… Il est très important de déterminer où se trouvent les toilettes chez quelqu’un ! On imagine aisément que cette caserne a été envoyée durement ! MrSirban veut exposer. Il y a des gens à droite, à gauche, derrière moi et même devant moi, derrière les arbres ! Il y a un piquant de danger et j’ouvre ma poitrine avec excitation. Aller au musée. Mensonge, mon amant m’invite à y aller avec mes fesses exposées devant tout le monde. Le site archéologique est situé en contrebas. Joueur, j’obéis ! Je m’habille pour aller au musée. Nous avons appris que Vaison-la-Romaine est le plus grand site archéologique ouvert au public en France. Nous pensions trouver un musée de village qui se visiterait en quinze minutes. Si on veut s’intéresser aux expositions, ça prendra du temps ! Nous ne nous attendions pas à ce qu’il y ait autant de choses à voir. Il était 11h20. Nous avons réservé le restaurant pour 12h30. Nous survolons la moitié du musée. Nous avons un objectif : aller au moins au théâtre ! Vous remarquerez que nous nous manquons lors des visites, le musée nous manquera, mais nous trouverons quand même le temps de faire les choses touristiques à votre place ! Nous empruntons la galerie souterraine. Pensant que j’ai laissé les autres touristes derrière moi, je me déshabille. Nous sommes arrivés au théâtre antique du 1er siècle après JC. Il a été restauré et accueille toujours le public pour des spectacles en plein air ! Ils ont quand même construit de maudits bâtiments, ces Romains. Cela nous fait penser aux ruines d’Arles. En 2004, je n’avais pas d’assurance photo coquine et on ne faisait pas de photos dans les arénas ou les théâtres (voir article). Ce site attire les gens et flasher est dangereux. Habituellement, nos expositions sont faites dans une vue large, même si elles sont visibles ou observées. C’est le piment de l’exhibitionnisme. MrSirban se referme derrière moi ; Moi, derrière lui. La configuration du théâtre n’y offre pas une telle vue. Il y a des coins, des entrées de tous les côtés. Nous croyons qu’il faut voir autant qu’entendre. L’horloge tourne, mais ce site porno est génial. Mon amant a sauté sur l’occasion… et seulement après nous avoir rappelé que nous étions coincés ! Nous avons toujours ce mauvais regard. MrSirban se tient à l’entrée de la salle des vomi pour vérifier l’accès aux tribunes. Je fais une vidéo coquine au théâtre, mais il me dit que des gens arrivent. Nous quittons les lieux pour regarder les gradins. Pas le temps pour les jigs de cul antiques ou la masturbation historique avec un jouet sexuel. Nous montrons juste que cela nous ralentit suffisamment. Nous existons depuis longtemps… les mauvais souvenirs mettent du temps à se créer ! Nous avons été surpris par le couple lors des photos coquines devant le pilier. La ficelle est tirée et les gens que nous avons laissés arrivent un par un. A 12h10, nous quittons le premier site antique de Puymin sans voir la demeure à la tonnelle ni le musée. Si nous voulons voir une ville médiévale, nous n’aurons pas le temps de faire un deuxième site avec une rue commerçante. On fait une croix dessus. On reviendra certainement. Nous nous laissons dix minutes de retard et allons au restaurant. On boit sur la place centrale du village. C’est le week-end et visiter en courant est frustrant. Après le déjeuner au restaurant, M. Sirban m’a proposé des relations sexuelles très difficiles… notamment la partie où nous devions aller aux toilettes avec un sextoy à la main lorsque la salle était pleine, et nous avons continué à explorer Vaison-la- Romain. cité médiévale. La dernière épreuve coquine m’attend, mais je ne la connais pas. Pour passer de la cité antique à la cité médiévale, il faut traverser le pont romain. Le point central est ouvert aux piétons et aux automobilistes, il est fréquenté. On attend avant de s’exhiber sur le pont, mais le flux ne s’arrête pas, mon homme m’appelle pour montrer mes seins en public. Je me déshabille au passage des pompiers… pour allumer un feu ! On recrée les photos coquines sur le pont en se retournant pour voir de l’autre côté ! Les gens me confrontent, personne ne me voit nu. Une cité médiévale sur le promontoire et dominée par un donjon n’est plus ouverte à la visite. C’est une bénédiction car nous n’avons pas eu le temps de le faire ! Pierres sèches, pavés ennuyeux, cloches, ruelles pavées, vieilles maisons et châteaux… on remonte le temps. Le charme opère et mes charmes s’ouvrent ! Ce village est vraiment une agréable surprise et on s’en mord les doigts tant on ne comprend pas tout à fait son potentiel. Si nous l’avions su, nous serions restés une nuit pour en profiter. C’est très agréable et touristique, tout y est pour un maximum de plaisir. Nous avons atteint le terrain d’essai final. Face à un plan d’urbanisme, M. Sirban m’apprend que j’ai cinq minutes d’appartement pour trouver un coin pour le tremper dehors. J’accepte et monte ces escaliers lancés à toute allure. Après une rafale rapide au milieu de la rue, à bout de souffle, on fait ces spectacles dans les escaliers et on respire l’air frais. Nous sommes toujours enthousiasmés par le sexchallenge. La visite de Vaison s’arrête au majestueux château comtal, après avoir traversé des ruelles étroites entourées de ruines. Nous pensions que nous avions tort. De retour dans le cachot carré, je m’assieds sur un rocher et montre mon minou à Monsieur Sirban, qui m’informe prudemment que des gens arrivent. Le château date du 12ème siècle et est en mauvais état. La ville a été contrainte de le fermer au public faute de financement pour assurer une réouverture en toute sécurité. Ce lieu offre un panorama à 360° sur les environs. Nous sommes allés au belvédère de la dernière exposition. MrSirban veut que je sois complètement nu, mais je ne le sens pas. A quelques parcs de là, il y a beaucoup de touristes. Je gardais mes chemises sur mes épaules pour pouvoir les enlever rapidement si besoin ! Nous regrettons de ne pas avoir eu le temps d’organiser notre visite car nous n’avons pas pu tout voir. Entre le piquant des problèmes sexuels, l’intérêt des visites et des exhibitions coquines, nous avons passé une merveilleuse journée du matin au soir. C’est loin du Var, mais nous reviendrons dans la nuit pour visiter les environs. Cela pourrait être l’occasion d’ennuis plus coquins ou gentils !

💖 LIRE AUSSI :  Cc je suis Zoé la coquine c'est mon ptit nom je vous attends sur le tchat A très vite...