Voir : ça peut tout changer

Tu sais mon petit filou, je travaille souvent à vue…..Un regard peut me faire tourner. Je peux facilement me concentrer sur ce look et non sur le physique de la personne qui l’a.

Et ce soir, mon histoire érotique décrit sensuellement l’histoire qui a commencé par les regards entre Camille et Olivier, jour après jour et rencontre sans le moindre échange de mots.

Comme c’est devenu une habitude, j’aimerais poser une question. Pensez-vous que cette histoire érotique et très sensuelle est sortie de mon imagination ou de la mienne Camille ? Je vous laisse deviner mon petit filou 😉

Mais ce qui est certain, c’est que comme toujours, Je ne peux que vous conseiller de vous mettre à l’aise, de lire cette nouvelle histoire érotique en vous caressant, de fermer les yeux et ……..

Le premier regard échangé

Camille travaille dans une banque du centre de Bordeaux. Célibataire de 25 ans, elle profite pleinement de la vie, sans s’inquiéter, surtout avec les hommes. Il aime sortir tard et sa vie est rythmée par son travail, ses amis et sa famille.

Parallèlement, Olivier travaille également dans un magasin de vêtements du centre de Bordeaux. Il était en couple mais ça n’allait pas bien et la rupture n’était pas loin. Il l’a assez bien pris, leur histoire tournait dans sa tête depuis des mois. Il est charmant mais assez timide.

Camille et Olivier ne se connaissent pasne se parlent jamais, mais ils ont un point commun : ils prennent tous les deux le même tram, tous les soirs, à la même heure, du lundi au vendredi.

Ce jeudi-là, étonnamment, le tram n’était pas bondé. Donc, Camille s’asseyait au fond s’il y avait de la place, c’était elle qui se levait le plus. Olivier le tenait debout, une habitude qu’il avait.

Mais ce jour-là, tout allait changer… Camille était perdue dans ses pensées en le voyant. Son regard tomba sur un homme grand, bien bâti, aux cheveux noirs, vêtu d’un bermuda et d’un t-shirt. Mais il était de profil donc il ne pouvait pas voir son visage mais il se retrouva à la regarder. Quelques arrêts plus tard, il était sur le point de descendre quand il a éternué. Par réflexe, elle tourna son visage vers lui.

En un quart de seconde, il était fasciné par sa beauté et elle était, il rencontra ce regard, le seul élément qui lui manquait et son charme opéra en un quart de seconde. Mais il est tombé et la magie a cessé de s’éteindre.

Camille, descendit une dizaine de minutes plus tard et n’allait plus y penser… mais pour combien de temps ? Olivier descendit distrait par cette femme dont il ne savait rien et à laquelle il penserait toute la nuit en pensant qu’il ne la reverrait jamais.

Mais le lendemain…

Les deux n’ont jamais pensé à se revoir, mais le destin semble en avoir décidé autrement. Camille est montée dans le tram, comme la veille, à la même heure. Elle avait encore un petit coin de la tête, cet homme et l’espoir de le revoir…

💖 LIRE AUSSI :  Essayez gratuitement le site de rencontre Naughty !

Et quelques minutes plus tard, elle le vit monter dans le tram. Son regard ne l’a jamais quitté. Il est monté dans le tram et l’a cherché et l’a vu. Leurs regards se croisèrent mais surtout, ne se quittèrent pas quelques secondes.

Ils sont comme hypnotisés. Mais sans doute la honte les fit alors se regarder dans une autre direction. Alors qu’elle descendait, il se tourna pour lui jeter un dernier regard….

Les jours passèrent…

Tous les soirs, ils se rencontraient dans ce tram. Chaque nuit, la magie opère dès leur apparition. Petit aperçu et plus, plus longtemps…

Cela va durer une semaine. Camille y pensait tous les soirs en rentrant et Olivier l’imaginait des heures en se couchant. Mais aucun d’eux n’a osé faire le premier pas. Comme si l’apparence seule suffisait. Parfois, des looks charmeurs, parfois des looks sexy, parfois des looks « souriants », parfois des looks simples entre deux inconnus.

Encore Camille a senti qu’il se passait quelque chose entre eux. Elle veut en savoir plus sur lui, elle veut passer du temps avec lui et ose imaginer aller plus loin avec un inconnu qu’elle ne connaît pas…

Olivier en était distrait. Il a hâte de prendre le tram tous les soirs. Il se retrouva à attendre ce moment avec impatience toute la journée. Il voulait lui parler mais il n’osait pas. Il ne savait pas pourquoi. Comme si lui parler allait tout gâcher….

Et un jour…

Camille le regardait jour après jour et de plus en plus d’idées coquines lui venaient à l’esprit. Il l’imaginait en train de l’embrasser et plus encore. Mais il ne sait pas si elle est célibataire, il ne sait pas si elle l’aime. Il ne savait pas s’il prendrait le vent du siècle.

Regardez entre les hommes et les femmes

Et un vendredi soir, il a eu mal au ventre……..car il s’est dit qu’il ne la reverrait que le lundi suivant. Il pensa dans sa tête qu’il devenait fou mais dès qu’il grimpa, leurs regards se rencontrèrent, et ne se quittèrent plus.

Il voulait plus, elle voulait plus, mais il n’osait pas lui parler. Il s’est retrouvé à ramasser son carnet et à y écrire son adresse avec l’heure : 20 heures. Il a déchiré le papier. Il le mit dans sa main. Il se dit que ce n’était pas sage, qu’il ne la connaissait pas.

Quand vint l’arrêt d’Olivier, quand la porte s’ouvrit, il se réveilla momentanément, comme chaque nuit, il le revit une dernière fois. Son regard était plein de tendresse en la voyant approcher. L’enchantement opère toujours entre les deux.

Il lui prit la main, glissa le papier dans la sienne et partit… Il descendit, distrait par ce qui venait de se passer. Il voulut lui parler mais aucun son ne sortit de sa bouche. A peine sur le trottoir, il lut un bout de papier et comprend qu’il vient de lui donner rendez-vous à sa place

💖 LIRE AUSSI :  Comment savoir si une femme/fille est amoureuse ?

jour H

Ce samedi, une journée très “bizarre” pour tous les deux. Il en rêvait, y réfléchissait, se demandait s’il irait ou non. Bien sûr, il le voulait vraiment, mais était-ce sage ? Non, c’est sûr, mais il voulait la voir, lui caresser le visage, l’embrasser.

Camille est également distraite et sa journée va être très longue. Bien sûr, il se demandait si elle viendrait, si elle ne s’étonnait pas qu’une femme qu’elle ne connaissait pas lui ait donné son adresse. Il se demandait aussi si c’était sûr. Mais il s’est aussi posé bien d’autres questions. Le principal? Est-il célibataire ?

Elle pensait qu’il aurait dû lui donner son numéro pour commencer… mais non, il ne l’a pas fait. Il l’a voulu, on l’a dit, c’était ancré dans sa tête. Dès qu’elle s’assit sur le canapé, elle se surprit à l’imaginer en train de lui faire l’amour. Et c’est ce qu’il veut ce soir…

Le soir, enfin…

Vers 19h, Camille se préparait, attendant sa venue. Elle ne portera pas une jolie robe. Non non. Mais des poupées. La plus sexy qu’elle ait. Blanc, transparent, avec un petit nœud autour du cou. Elle portait un string blanc et des bas blancs assortis.

Elle portait du parfum sur tout son corps, portait un maquillage très léger et se sentait belle et sexy. Il aurait aimé venir, vraiment. Alors pour que la magie opère jusqu’au bout, elle a collé un post-it sur sa porte d’entrée “Entrez sans frapper”. Pourquoi ? Parce que si elle vient, elle veut qu’il la trouve sur le canapé…

19h55 Camille est sur son canapé. Il était à moitié allongé sur le côté, les bras repliés, la tête dans ses paumes. Une jambe tendue, l’autre à moitié pliée. Elle est super sensuelle, chaude et attirante et elle le sait… Il regarda la poignée de porte..

A 20 heures, pas une minute de moins, pas plus, il vit la poignée de la porte s’abaisser, la porte entrouverte. Son cœur bat à 100 par heure. Elle est venue….. Elle a franchi la porte et l’a vu là, si beau et ce regard, ces yeux bleus qui brillaient d’envie…

Ils se regardent. Une autre vue que sur le tram. Une apparence douce et charmante, naturellement pleine de jalousie et de joie. Ils ne se parlaient pas, toujours pas. C’est leur apparence qui les guide…

Il s’approcha d’elle, elle aussi sourit. Il se leva, s’approcha d’elle. Il posa doucement ses lèvres sur les siennes. Il se frotta le visage, à travers ses cheveux. Ils se font toujours face. Ce qui s’est passé entre eux est indescriptible. Ils ne s’intéressent qu’à leur apparence, encore et encore…

💖 LIRE AUSSI :  Avis sur les jeux hentai pour les hommes qui aiment les hommes

Il passa ses mains sous sa chemise de nuit, lui caressant les fesses, il sentit ses seins, ni trop gros ni trop petits contre sa poitrine. Il l’embrassa, doucement, puis plus passionnément.

Il lui prit la main et l’emmena dans la chambre… Elle enleva son T-shirt, déboutonna son pantalon… Elle enleva sa nuisette, son string mais garda ses bas en finissant de se déshabiller.

Au moment où elle a mis le préservatif, elle était allongée sur le lit, sur le dos. Ils ne se quittaient toujours pas des yeux. On voit de la jalousie, du désir, de la joie chez l’autre.

Il s’approcha du lit, s’allongea doucement dessus, l’embrassa doucement puis mit sa langue dans sa bouche. Il n’embrasse pas comme un chien mais doux, comme un couple amoureux.

Il posa son visage sur le sien et la fixa, encore et encore. Il l’embrassa ensuite dans le cou, y déposant un baiser puis ses lèvres se dirigèrent vers ses seins. Il la regarda jouir alors que ses lèvres encerclaient ses mamelons, un par un, alors que ses lèvres touchaient les siennes.

Il descendit alors sur son ventre, y déposant un baiser puis descendit très lentement vers son petit con. Il l’embrassa, jouant sa langue sur son clitoris. Il gémit, c’était la première fois qu’il entendait une ressemblance avec sa voix et ça l’excite.

Elle lui fit un doux cunnilingus, le regarda, il la regarda entre ses cuisses… Elle cambra le dos. Puis il revint vers elle. Il l’embrassa à nouveau… Il prit sa bite, la poussant lentement dans son vagin. Il gémit aussi.

Il l’a pris lentement. Avec une devise : ne quitte pas cette vue ce qui l’a fait la baiser là. Il a commencé son mouvement de va-et-vient. Il la regarda descendre, ses yeux s’illuminèrent d’excitation, elle écouta ses gémissements.

Il accélère le mouvement. Il gémit, l’embrassa, suça ses mamelons. Sans un mot. Il sentait qu’il allait bientôt jouir. Il la regarda avec un sourire, les lèvres pincées. Il s’est accroché aux draps. Ça va de plus en plus vite.

Il arqua le dos, son corps se tendit et il gémit plus fort que les autres. Il jouit en la regardant. Leurs apparitions ne faisaient plus qu’une alors qu’il jouissait alternativement……

Il resta ensuite l’un à côté de l’autre, s’embrassant, se caressant le visage et surtout se regardant encore et encore… Puis il se leva, s’habilla, l’embrassa, se dirigea vers la porte. se retourna une dernière fois pour………jeter un coup d’œil…….

Alors mon petit bâtard, tu sais que l’apparence est plus importante pour moi que l’apparence, mais est-ce que Camille est moi ? Je vous laisse vous poser la question ;). N’hésitez pas à me dire si vous avez aimé cette histoire érotique, dans les commentaires ou sur mes réseaux sociaux ;).

Lis


JM DATE GRATUIT