Vive le printemps et les sous-vêtements blancs !

Le printemps revient avec sa douceur habituelle, la renaissance de la nature et des fleurs… le retour des pollens de saison et du gel ! Nous partons pour un week-end en amoureux dans un hôtel de charme. Ce n’est qu’un prétexte pour fêter nos 20 ans en 2023. Le paysage nous inspire des images de printemps entre un rideau de sensualité et de fleurs blanches. Entre le décolleté plongeant du body en dentelle et le drapé transparent du bas du corps, je trouve ce sous-vêtement particulièrement délicat. Il montre beaucoup d’érotisme. Je me sens entourée d’une douce féminité. Je suggère de prendre une photo avec les lys dans le vase de la chambre. Il y a de fortes chances qu’ils soient de la même couleur ! Le sous-vêtement m’a été suggéré par Gent57 sur Twitter via Amazon et Espace Libido Wishlists. En l’essayant à la maison, mon homme a littéralement adoré. Elle aime les vêtements qui changent ou qui sont un peu “toge” ou “danseuse”. Je porte très peu. Je savais qu’elle serait ravie de sortir de la salle de bain habillée comme ça ! La tension sexuelle augmente. Monsieur Sirban veut que j’ouvre grand mon torse. Je cours avec enthousiasme. Cela ne me fait pas perler de désir. Il montre le contraste entre l’élégance des vêtements et l’impudeur de la position pour me faire savoir si j’aime le spectacle. Je n’ai pas porté de nylon blanc pour ne pas alourdir la légèreté de la robe. Mon homme et moi sommes ambivalents… après tout, je porte beaucoup de chaussettes et on me voit rarement pieds nus. En revanche, je portais des talons Un Bijou par Amour (lire l’article). J’utilise cette image de fesses pour séduire les restaurateurs et bistrotiers : lors du choix des meubles, pensez aux fesses des femmes, qui sont accentuées par les sièges, même en short. Après, on peut jouer au morpion sur les hanches, ce qui est moins sexy ! Sans retoucher les photos, en plus du flou de visage, du contraste et de la luminosité, je vous ai laissé les tirages de chaise ! Cela m’est arrivé il y a quelques années avant un jeu coquin et j’en ai suivi lors d’un rendez-vous. Un peu de douceur dans ce monde de coquins, quelques clichés issus de l’érotisme, nous ont fait très plaisir avec notre homme. On ne s’est pas tout de suite sauté dessus, car on a tout de suite diffusé la deuxième série d’images érotiques… sur vinyle noir avec un contraste entre sous-vêtement et sous-vêtement diabolique. Nous sommes tous, je crois, un peu comme un ange et un démon !

💖 LIRE AUSSI :  [Désert] Une exposition en sous-vêtements avec vue sur le désert
JM DATE GRATUIT