[Venise] Exposition coquine ultra-touristes | AmantLilly

Ayant déjà exploré les canaux au-dessus de l’eau, je suis sûr que vous serez intéressé à voir une autre de nos expositions sur le monde des attractions touristiques à Venise. Suivez le guide coquin, vous serez bluffé ! Infinity and Beyond: The Bell Tower Nous avons atterri le matin et visité dès le premier jour. Après le déjeuner, nous nous promènerons sur la place Saint-Marc. Nous avons fait des réservations sur les sites internet des monuments que nous avons visités et à l’avance. Comme toujours’ ! Je vous conseille vivement de prévoir vos places pour éviter de faire la queue pendant 2 à 3 heures, et ce n’est pas exagéré. Commençons par Campanile. Toute cette zone est bondée de monde. Les expositions sont très publiques. J’ouvre mon torse et fais un flashing furtif en pensant un peu à la pensée tendue, mais mon Homme m’appelle pour une longue exhibition. Je suis prêt à jouer – tendu et excité. Je dévoile mes charmes, mais ce maudit pull tombe ! Je dois le faire tourner pour le tenir, ce qui n’est pas malin, mais le défi se pose et M. Sirban me félicite. Mon pull est coincé, nous allons changer de lieu d’exposition, car la façade est désormais occupée par d’autres touristes ! Il y a une rotation pour chacun de nous pour profiter des vues depuis la tour. Il atteint une hauteur de 98 mètres. Il vient en 1912, après que le précédent, construit en 888, soit tombé en 1902… et pas a priori car il était plié comme beaucoup d’autres dans la ville ! Sur la grande place : une exposition publique en deux temps ! La progression est essentielle pour le plus grand défi de se montrer ! Nous avons tâté le terrain pour un spectacle coquin sur la place Saint-Marc vers 19h. Une partie de la foule touristique s’évapore en fin de journée. Nous préférerions revoir une série plus longue du spectacle. Nous commençons à ses pieds… après avoir attendu que le garde du palais glisse vers moi ! J’ai assorti les bretelles en nylon avec la robe pour une soirée en amoureux ! Le quartier reste animé et patrouillé par la police (Figure 4 ci-dessous, avec flèche). Nous suspendrons vos affaires du public. Il nous reste dix minutes pour faire le tour de l’endroit seins et sexe à l’air. Je suis stressé car j’ai peur qu’ils nous voient à travers les caméras de surveillance. L’exposition sexchallenge sur la place est terminée. Nous devons toujours être vigilants. Je ne suis pas trop contente des premières photos coquines dans la robe. Nous avons choisi un horaire plus calme et ne les avons pas fait dans les règles de l’art. Nous aimons prendre des risques et je suis footballeur. Je propose à mon homme de recommencer le tourisme de masse en milieu de journée. Défi relevé ! Plus audacieux, c’est mieux, non ? J’aime les défis, et c’est pourquoi M. Sirban a eu l’idée d’inventer en 2014 une table de défi coquine, que nous mettons à jour chaque année. Dans le palais : entre les prisons et la chancellerie. Le palais est d’une beauté étonnante avec ses murs dorés et son plafond décoré de peintures de maîtres (Tintoret, Véronèse, Palma le Jeune, etc.). Il a été construit en 1340 et a vécu jusqu’en 1797. Nous n’avons pas pu exposer dans les salles principales de plus de 1 300 m² car nous sommes en rangées d’oignons, les unes derrière les autres, et c’est fortement gardé. Par contre, nous avons fait quelques flashs dans la partie “administration”, en chancellerie. Après avoir écouté le récit de son évasion, nous avons réussi à entrer dans la prison de Casanova – qui, bien sûr, était inventée – ! Il existe deux types de prisons : sous les toits, où l’on meurt de la canicule de l’été (pesées), et près du lagon, insalubres et humides. Ni l’un ni l’autre n’est souhaitable. Pour ces expositions au palais, nous marchions sur la queue du groupe et faisions de mauvais élèves. Nous ne savions pas qu’une femme d’une vingtaine d’années et son fils feraient de même… Ils nous ont surpris plus d’une fois ! Les quatre d’entre nous marchaient souvent vite et riaient pour rattraper le groupe. Nous avons été éblouis par la beauté du palais. Seul bémol : monde fou. Nous nous sommes retrouvés à traverser le pont touristique pour descendre à la bouteille. C’est le seul endroit où j’ai eu des problèmes. Par contre, nous n’avons pas eu à faire la queue pendant 3 heures pour lui rendre visite car nous avions une réservation ! Pont des marchands : clignote lentement ! Avant de parcourir la surface de vente, nous avons lentement rassemblé les choses. Nous nous tournâmes vers lui avec surprise. M. Sirban a une vue sur le pont depuis un autre pont. Venise en compte 438. Je pense exhiber ma chatte lisse, sauf que cette maudite jupe en jean ressemble à une princesse et ne s’enroule pas facilement ! Comme un pull, il ne coopère pas. Il y a deux autres endroits pour prendre des photos coquines, d’abord d’un côté puis de l’autre. J’abandonnerais l’idée de porter une jupe étriquée, même si cela attirerait davantage l’attention sur le fait de montrer les seins. Le pont du Rialto est un pont de construction à trois voies. Il y a de nombreux magasins dans le couloir central. Au sommet du pont se trouve une intersection qui permet de passer d’une avenue à l’autre. C’est plein de monde ! Nous ne pensons pas à cligner des yeux. Cette pensée se produit pendant le processus de digestion après un repas. Je vous défie d’en faire deux devant une foule terrible et constante. Mon homme était très fier que j’ose le montrer en public. Même moi je l’avoue ! De l’extérieur : une visite coquine à la foire Itinéraire La plus petite rue de la ville : Calle Varisco dans le quartier de Cannaregio. Il est agréable avec une largeur de 52 centimètres. Vu l’étroitesse de la piste, on ne se croise pas et cela nous fait attendre pour l’avoir. Si vous avez abusé de la pizza et du tiramisu pendant votre séjour, vous risquez de vous tromper ! Nous avons également immortalisé le célèbre pont Hosh vers 17h30. Nous n’avons réussi à obtenir qu’un seul coup. Ça n’en a pas l’air, mais je peux vous assurer que c’est un flasher très public. Le pont est face à moi et il est plein de gens, tous voulant immortaliser les Soupirs. La police la surveille également de près car elle jouxte le palais. En rejoignant le restaurant après l’apéritif, nous avons figé le coucher de soleil sur le lagon. Cet instant éternel a décoré la ville de mille ocres, safrans et ambres différents. Quand un voile de tranquillité recouvre l’agitée Sérénissime, bondée le jour et calme le soir. Je comprends l’amour des gens pour cet endroit. Je suis parti plein de négativité. je suis vaincu ! Et mon homme savait et appréciait plus que ses souvenirs. Mon amant était choqué que j’ose montrer en public à Venise. C’est rare, mais je suis très fier de moi car – à part le Pont des Soupirs ou le Rialto, qu’on préfère flasher en secret, toutes les autres photos ont été prises en quelques minutes. Nous ne sommes pas allés dans le film pour être vigilants sur les familles. Le prochain article portera sur la coquine gondole ! Un voyage à Venise : exposition, paillettes et culture Découverte de la ville, une exposition sur l’eau et les canaux Une exposition sur les sites emblématiques de la Sérénissime Une balade coquine en gondole (à venir) Une journée dans les îles (à venir)

💖 LIRE AUSSI :  Exhibition entre filles en forêt avec Xgourmandyz
JM DATE GRATUIT