Restaurant érotique La Coquinière avec Ressan

Le 17 mars, nous sommes partis pour une soirée découverte : dîner autour d’un célèbre photographe dans un restaurant sensuel qui s’appelle La Coquinière. Nous ne sommes pas habitués aux dîners dans le monde échangiste. L’emplacement choisi a été une très agréable surprise ! MrSirban et moi nous sommes inscrits à l’événement du photographe Ressan sur le site de rencontre Wyylde. Il perpétue la saleté depuis des décennies. Ses photos sont érotico-belles, parfois pornographiques, mais toujours complexes. Si vous ne la connaissez pas encore, je vous invite à visiter sa page Instagram et à découvrir son travail. Nous quittons la maison à 16h30 et arrivons au restaurant érotique La Coquinière au 67 rue Sainte dans le 1er arrondissement de Marseille vers 18h40. Ce n’est pas un restaurant gratuit, mais un lieu de découverte érotique qui expose les œuvres des artistes au sein de l’établissement. Il y a aussi des soirées à thème : strip-tease, burlesque, shibari, body painting… Les clients sont différents : ouverts d’esprit, curieux, débridés et parfois libres. Les femmes peuvent s’habiller sexy sans être dérangées et il y a un air de liberté. Le soir, le photographe libre est dans les parages, et la salle compte 98% de libertins.

Comme nous ne savions pas si nous allions nous habiller pour une “soirée verticale” ou une “soirée horizontale”, nous avons eu du mal à choisir nos tenues. MrSirban est magnifique avec des pantalons ajustés, des chemises et des chaussures habillées. Je joue la carte “sexy mais pas trop” avec une jupe aux trous de tétons discrets et des bas qui dévoilent la naissance du bébé. Arrivés une vingtaine de minutes plus tôt, nous vérifions le restaurant puis prenons un verre dans le grand espace en contrebas. Mon amant choisit une bière au brandy et je choisis une menthe aqueuse. C’est la Saint-Patrick et je deviens un peu sirupeux ! Sur les conseils du serveur à l’heure du lieu et bien que le rendez-vous soit prévu à 19h00, nous arrivons à 19h15… nous sommes les premiers ! Nous demandons l’autorisation de prendre des photos pour présenter le concept du restaurant érotique La Coquinière. Nous nous asseyons à une table pour deux et buvons des cocktails : un spritz pour mon amant ; Moscou est une mule pour moi. Un couple rencontré au Cap d’Agde vient nous parler. C’est AA. Vous ne les trouverez pas en ligne, mais vous pouvez les voir au Cap. Nous obtenons une table pour quatre personnes pour passer la soirée ensemble. Duo_Epicurien, un couple rencontré il y a deux ans à Cassis, nous a rejoint peu après. La table passe à six. Les gens viennent lentement. Le restaurant est complet. Himerros13 – vu dans le groupe il y a deux semaines – arrive. MrSirban et moi irons le rencontrer et discuter avec lui. Enfin, il nous rejoint en bout de table et passe le reste de la soirée avec nous tous. On va faire un beau tableau de sept joyeux coquins ! On a très bien mangé et le concept est poussé dans les noms de plats ludiques, coquins, coquins et épicés. Ça ne… suscite pas l’intérêt et excite certains en mentionnant le nom du plat choisi. Je suis le seul à avoir une entrée : Egging (œufs parfaits, crème d’andouille…). En plat, mon homme a choisi le Cul de la Crémière (Mont d’or au vin blanc) et moi, Cunnilinctor (fruits de mer et tiger leche), oh et les oignons ! En dessert, Monsieur Sirban… a eu le coup de foudre pour Miches d’Hugo (profiteroles au chocolat) et Forbidden Fruit (carpaccio d’ananas au sirop). Nous avons lancé un petit jeu autour de la table : des idiots en boxer ou culotte devaient les enlever dans les toilettes, par exemple… Monsieur Duo_Epicurien ou Himerros13. Quant à Mme Duo_Epicurien, elle a enlevé sa culotte sur la table. On s’est un peu exhibé en fin de soirée. Ce n’est pas gratuit ici, on n’a pas été coquins, mais on a discuté, on s’est raconté plein de blagues et on a bien rigolé aussi. Malheureusement, nous n’avons pas pu parler avec Ressan. Je m’occupe de la partie technique (caméras et objectifs) ou de la préparation des séances d’exposition à Paris par exemple. Nous étions une soixantaine et il restait la plupart du temps chez des gens qu’il connaissait. Cependant, il a fait le tour de la table et s’est présenté à tous ceux qui sont venus à sa rencontre et a montré ses plus beaux clichés. Notre table était belle : deux couples coquins, Duo_Epicurien et AA, et un homme charmant et charmeur, Himerros13. A l’exposition, nous avons passé une délicieuse soirée autour du concept original avec des oeuvres érotiques et des noms de plats ambigus. En plus, on mange bien. Il y a de fortes chances que nous y retournions cette année ! Restaurant érotique La Coquinière – 67 rue Sainte à Marseille 1er

💖 LIRE AUSSI :  Les meilleurs clubs coquins et saunas échangistes de Bordeaux


JM DATE GRATUIT